Est-il possible de s’écouter ou encore d’échanger des idées entre des communautés aux idéologies radicalement opposées ? C’est à cette question qu’ont voulu répondre des journalistes américains en lançant un projet inédit : the Alabama-California Conversation Project. L’expérimentation consistait à réunir une cinquantaine de femmes, dont la moitié supportait H. Clinton et l’autre D.Trump, afin qu’elles participent à une discussion de groupe en ligne durant un mois. Dans cet espace, les journalistes jouaient un rôle d’accompagnateur en modérant et en aiguillant les conversations. Si « aucune des personnes n’a finalement changé d’avis », toutes soulignent « quune compréhension mutuelle s’était installée et une tolérance s’était construite au fil des messages », ou encore qu’il est primordial d’accéder à une information non biaisée pour éviter de tomber dans les idées reçues et les invectives. (Voir l’article)

INSCRIVEZ-VOUS à NOTRE NEWSLETTER

Vous affirmé avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l'adresse contact@seriously.ong.