Alors que les algorithmes qui régissent les réseaux sociaux sont accusés de favoriser l’entre-soi, plusieurs organismes, dont le MIT, ont lancé un prototype pour faire face à cet écueil : Gobo. L’objectif ? Laisser le choix à l’utilisateur de paramétrer ses propres bulles de filtre afin qu’il retrouve une forme de contrôle sur l’information visible sur ses réseaux sociaux. Si Gobo mérite de s’améliorer, certains filtres sont déjà disponibles : le filtre « politique » pour se confronter à différentes opinions politiques, ou encore le filtre « viralité » qui permet d’accéder aux informations selon leur degré de popularité (En savoir plus).

,

INSCRIVEZ-VOUS à NOTRE NEWSLETTER

Vous affirmé avoir pris connaissance de notre Politique de Confidentialité. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment à l'aide des liens de désinscription ou en nous contactant à l'adresse contact@seriously.ong.